Henrichemont, cité de Sully
Plan de gestion différenciée des espaces verts
L’utilisation des produits phytosanitaires est interdite depuis le 1er janvier 2017 pour les collectivités et le sera dès 2019 pour les particuliers. 
La municipalité d’Henrichemont, accompagnée par la Chambre d’Agriculture du Cher a donc décidé de réaliser un « plan de gestion différenciée » de ses espaces verts (massifs, promenades, voiries, forêts, étangs…).  
 
La gestion différenciée, parfois appelée gestion raisonnée, harmonique ou durable est une nouvelle approche de la gestion des espaces verts en milieu urbain. En phase avec les aspirations actuelles, elle propose une gestion plus respectueuse de l’environnement.  

La gestion différenciée est un outil qui permet de ne plus considérer l’espace communal comme un tout, mais au contraire comme un ensemble d’espaces individuels. Le but est d’adapter l’entretien de chaque espace vert en fonction de son usage et de sa fréquentation. Elle favorise la biodiversité et réduit l’utilisation des produits chimiques. Ainsi un parc ne sera pas entretenu comme un chemin communal ou une zone peu fréquentée. Il s’agit d’appliquer la bonne gestion au bon endroit, d’entretenir autant que nécessaire et aussi peu que possible. De plus, la gestion différenciée a moins d’effets négatifs sur l’environnement et notre santé.  


A l’échelle d’une commune, la gestion différenciée se traduit pas une diversité dans les espaces verts. Ainsi trouve-t-on des espaces bien tondus et d’autres où il est possible d’observer les plantes et les animaux. Les jardins bien cadrés et fleuris côtoient des espaces couverts de fleurs sauvages.  
Pour arriver à une gestion optimale et favoriser la biodiversité, une réflexion globale sur l’ensemble de la commune sera menée pour déterminer la gestion de chaque espace. 

Ainsi, vous pourrez trouver des espaces :  
- régulièrement tondus (terrains de sport…)  
- fauchés une à deux fois par an (bords des routes…) 
- fleuris, notamment avec des variétés locales adaptées aux conditions climatiques, 
- récemment enherbé (comme un chemin en grave très peu passager),  
- replantés avec par exemple des végétaux couvre-sol, 
- avec des haies diversifiées grâce à l’utilisation de différentes essences, 
- des prairies fleuries, 
- des herbes sauvages.